Nostalgique des espaces venteux du Grand Nord, il affectionne les terrains découverts entre 2000 et 3500 mètres d'altitude.

pan2

Son habitat naturel, avec en arrière plan le Glacier de l'A Neuve.

pan3

Ici à 2740 mètres d'altitude, le biotope d'éboulis qu'il affectionne.

lag3

Au nombre de 3 sur cette image, discrétion, puissante adaptation et discrète beauté de leur plumage mimétique rendent le Lagopède alpin (Lagopus mutus) des plus fascinant.

lag2

CSC_0386