Durant un week-end où le foehn a fait parler de lui, rencontre à 1500 m environ, au hazard d'un pierrier, avec deux vipères aspic mâles luttant gracieusement. 

DSC_2578

C'est par un temps nuageux et lourd que c'est déroulé ce combat somme toute assez pacifique. Dans le pierrier pentu, où la rare végétation consiste en Fougères sèches, les deux individus se cherchent activement.

On distingue chez le second individu la langue bifide. Les molécules olfactives sont captées par cette dernière pour être analysées dans l'organe de Jacobson au niveau du palais.

DSC_2689 

Une fois le contact physique établi, les corps s'entrelacent, chacun essayant de plaquer son adversaire au sol; ni morsure ni blessure.

V 

Le contact entre les deux protagonistes est solidement maintenu.

DSC_2679

 Quelques images de ces instants

V

DSC_2665 

DSC_2676